Caravane pour un continent

La plus longue aventure à cheval de tous les temps

Le continent américain du sud au nord / 4 ans de voyage / 25 000 km à cheval

Caravane pour un continent

 

Avec leurs chevaux et leur chien, Emile Brager et Marie Roeslé sont partis du détroit de Magellan, au sud de l’Argentine.
Après avoir traversé la Patagonie aride et ventée et l’immensité des pampas, ils se sont engagés dans la cordillère des Andes, en Bolivie et au Pérou. Ils rencontrent les civilisations andines (indiens Quechuas et Aymaras) et composent avec l’austérité de cols à 5000 m d’altitude, et des problèmes d’alimentation pour les chevaux.
Au bout des Andes, le désert côtier du Pérou. Pour éviter le sable brûlant et les risques de déshydratation, la caravane marche de nuit. En Équateur, ils retrouvent les Andes, humides et traîtres sous ces latitudes.

Puis dans les pays tropicaux, Colombie, Panama, Costa-Rica, Nicaragua, Honduras, Salvador, Guatemala, en plus du climat débilitant, les problèmes politiques, économiques et sociaux dont souffrent ces pays, rendent la progression plus dangereuse. L’insécurité se met à l’ordre du jour.
Au Mexique, perçu comme le sourire de l’Amérique Latine, la caravane reprend son souffle. Aux Etats-Unis, ils rencontrent l’hiver dans les Montagnes Rocheuses. La neige arrive en rafales, mais la caravane s’arc-boute et progresse obstinément vers le nord.

Avec le printemps, ils entrent au Canada. Les derniers 4000 km ne sont plus qu’alors une succession d’étapes agréables, avec des bivouacs solitaires ou en compagnie du trappeur, l’habitant silencieux de la forêt canadienne.

A Fairbanks, en Alaska, se termine un rêve de 25000 km de long…
Une aventure hors du temps, qu’Emile et Marie sont prêts à vous raconter.